Inquiétudes au sein du mouvement d’action communautaire autonome – Lettre au Premier ministre, M. Philippe Couillard

Extrait de la lettre :

Montréal, le 5 février 2016

Monsieur le Premier ministre,

Nous, membres du Réseau québécois de l’action communautaire autonome (RQ-ACA), désirons manifester notre inquiétude quant au sort réservé aux organismes d’action communautaire autonome (ACA) par le gouvernement du Québec. En cette période de restrictions budgétaires, alors que les besoins de la population s’accroissent, les organismes d’ACA peinent à assumer pleinement leurs missions. Cette situation est aggravée par le fait que, pour plusieurs d’entre eux, le soutien financier gouvernemental stagne depuis de trop nombreuses années, sans même d’indexation dans plusieurs cas, ce qui crée un effet d’appauvrissement chronique.

Un autre élément qui nous inquiète vivement est le fait que plusieurs ministères n’appliquent pas ou remettent en question la Politique gouvernementale. L’action communautaire : une contribution essentielle à l’exercice de la citoyenneté et au développement social du Québec, adoptée en 2001.

[…]

Au RQ-ACA, nous sommes très inquiets du peu de reconnaissance accordée à l’action communautaire autonome par votre gouvernement. Nous réitérons notre demande de vous rencontrer le plus rapidement possible afin d’échanger sur la situation exposée dans cette lettre et sur les solutions à envisager.

[…]

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Pour obtenir la lettre en version intégrale :

 

Advertisements